( 8 octobre, 2016 )

Mots trempés

Pas de rhum

Pas de thé pimenté
Pour masser l’esprit
Avide de récréation
Sous les draps d’une pluie en pyjama
Ils se noient dans le temps monstrueux
De la nature endiablée

Larmes aux yeux
L’ile se dodeline
Dans l’eau puante et infectueuse
De l’ejaculat  de pluie
Ruisselant les rides lèvres de la terre
Et les vomissures
Des batards gagantuesques
Logeant les bordels du palais legislatif et national.

Sexe nu
Impudicité atroce
Le temps est pris en flagrance
Les politicards en plein coït
Avec l’îlot
Sur le lit conjugal
De la révolte populaire
Mon erectilité pateaugeant
Dans la précarité de ma terre catastrophable
Par ejaculation virilante.

Je n’ai pas connu Pestel
Devenant ville sous-aquatique
Le visage de cité soleil se perd dans mes vues à la sonette du pont Latig
Les ourlets en godage
De la crapuleuse jupe cayenne
Se dissimulent dans le temps vagabond

Merci l’Etat
Super sanguino-pillageur
Intellect auteur de l’egorgement vital
Ô,  subalternes
vous ne faites que boire
Le pus amer de ma terre torturée
Jean Verdin JEUDI (Toli)

1 Commentaire à “ Mots trempés ” »

  1. cs go giveaway dit :

    cs go giveaway

    La poésie de Toli » Mots trempés

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|