( 2 octobre, 2016 )

À la lisière des gouttelettes de mots

fichier pdf a la lisiere des gouttelettes de mots PDF

a la lisiere des gouttelettes de mots

 

Lòsyè mo # 5
Groupe des fleurset des poèmes

 

A la lisière des gouttelettes de mot est le cinquième numéro du projet « moso mo » du groupe littéraire des fleurs et des poèmes. Si les quatre premiers ont été publiés en créole, ce numéro publié en français traduit la diversité linguistique dans laquelle évolue l’écrivain haïtien.

Le projet « moso mo » est l’unification des plumes de divers écrivains se trouvant un peu partout dans le pays, pour dire et décrire leur quotidien, ou du moins le réel haïtien.
Jean Verdin JEUDI

 

 

 

Ne dites rien

Les villes ne dormaient pas hier soir

Elles étaient dans mon œil gauche

Avec un monde sur son dos
Snayder PIERRE-LOUIS (Snaypi)
Le mot est ma demeure

Zone de ma pleine liberté

Ma cachette

Pour dévorer

L’amour à cru
Jean verdin JEUDI (Toli)

 

Je te donnerai

Pas un mot de plus

Que ce silence

Cousant

mon

cœur…
Tilus Stevenson

 

Je veux mettre

En exposition

pantalèt ou

pou m rale

Les galaxies

Sur les extrémités

De mes doigts.
Samuel CLERMONT (Diamant Noir)

 

Tu chantais dans mes rêves

Mon sang devenait

La mer morte

Je traçais sur ton corps

Des signes cabalistiques

Pour palper ta vulve

En prenant la direction

Ouest de  ton île
Feguerson Thermidor(Fegg)

 

Aujourd’hui

Le sang qui circule

Dans mes veines

Est un fragment de pierre
Feguerson Thermidor(Fegg)

 

À l’affiche

De mes douleurs

La tristesse reste visible

Sur chaque note

De ma voix

J’avance à petit pas

Au rythme trépident

De la flamme de l’espoir
Kevin Rodney Husty D.(Treima Abib)

 

Ton sourire

Métamorphose

Mon sang en fragment

Et change dans ma mémoire

Le sexe de la nuit
Feguerson Thermidor

(Fegg)
Objet sexuel

Ma contribution à la vie

Non ma vie

N’est plus de mise

Dès que le soleil s’en va

Cette boule noire

Clouée sur le front

De mon âme

À quatre pattes

J’attends la nuit

Pour son viol

Qui n’en est plus une.
Tilus Stevenson

 

La nuit a légué

La trace de ses pieds

Sur ma sèche peau…
Selmy Accilien
Ô douce inconnue
Le chant des rossignols
Ne m’envoûte pas plus
Que le tic-tac méticuleux
De tes fragiles pas
Peter CÉNAS
Ce soleil noir
Colore l’Esperance
de mes jours
Comme une nuit en novembre
Je cantonne l’expérience de la douleur
Sur mon cœur désespéré

Ti kris

 

Un jour
L’oiseau c’était moi
Et quelque part
À une porte peut-être
Une chose s’échappait
Ma bouche (bec)

Christopher JASMIN (Né d’Hier)

 

J’ai bu ma poison
Aux bras des baisers
Je veux encore
Je meurs
Cœur béni
Pour mon bourreau
Tilus Stevenson

 

Tu portes
Le chapeau blanc
Du monde
Ta beauté
Est plus sainte
Que le temps
Pour toi
Je dépose une fleur rose
Dans la mémoire
Du soleil

Feguerson Thermidor(Fegg)

 

Mon cœur se noie
Dans le désespoir
Et se reflète dans
Une flaque
Comme dans un miroir

Wadson ARISMA
Odeur nauséabonde
Pullulation d’idées
Masturbatrices
Rachitiques
Et de rêves mort-nés
Personne n’ose dire
Quelle direction
Prend le paquebot
Dans l’ahurissement
Des vagues
Carnassières.

Jean Verdin JEUDI (TOLI)
A chaque tam tam
Des cœurs
En veilleuse
Renait
L’infinité de la vie
Saphire MOISE S.

 

Toi mon poème
Du matin
Moule-moi dans la patte
de tes mots
Que tes vers parfument
Ma pensée
Oh tendre poème
Peint dans mon esprit
Les couleurs du sourire
Saphire MOISE S.

Je veux vivre
Tranquillement
Mes rêves
Avec ton cache -sexe
Sur mon oreiller

Car, Dans la chaleur
De ton sexe
Tu caches
Celui de la pomme

Mendiny Joseph (Larim)

 

Dessine-moi encore
Ce petit chien
Promenant partout.
Dessine-moi cet animal
Laissé pour ce
Bonjour jeune fille

Christopher JASMIN (Né d’Hier)

 

Si je meurs avant toi
N’oublie pas de mettre
La petite culotte rose
Que j’ai cachée dans le coffret
De ma bibliothèque
Dans la pochette gauche
De ma chemise

Jean Verdin JEUDI (Toli)
Lis patisipan an yo:

Christopher JASMIN
Feguerson Thermidor(
Jean Verdin Jeudi
Kevin Rodney Husty D
Mendiny JOSEPH
Peter CENAS
Samuel CLERMONT
Saphire MOISE S.
Selmy ACCILIEN
Snayder PIERRE-LOUIS

Pas de commentaires à “ À la lisière des gouttelettes de mots ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|