• Accueil
  • > Non classé
  • > Laënnec Hurbon, la révolution haïtienne, une avancée postcoloniale
( 13 août, 2016 )

Laënnec Hurbon, la révolution haïtienne, une avancée postcoloniale

fichier pdf Revolution_haitienne_avancée postcoloniale

 

 

 

 

L’insuréction des esclaves de Saint-Domingue le 22 au 23 août 1791 a été un événement capital dans l’histoire universelle. Contrairement à la revolution americaine et la revolution Française, le professeur considère la revolution haïtienne comme le refus de la dominance de la pensée occidentale. Hurbon voit dans le mouvement des « captifs » la volonté d’avoir une culture-autre. La revolution haitienne se detache de la colonialité de la pensée. Ce qui a des impacts considerables dans le continent en particulier et dans les luttes pour la liberté humaine dans le monde en general.

Les lumières et les captifs de st-Domingue s’opposaient principalement sur la définition de « homme ».  C’est l’un des piliers qui constituent l’avancement de la révolution haïtienne par rapport à la révolution française.

La révolution haïtienne s’écarte de la conception coloniale de l’histoire.

Pas de commentaires à “ Laënnec Hurbon, la révolution haïtienne, une avancée postcoloniale ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

|